Salut, c’est Pascal.

J’espère que tu vas bien.

Aujourd’hui, je vais te parler d’information très simple.

Je vais te parler de dispersion et pourquoi il faut que tu te bases sur ton concept E-Commerce.

Le concept E-Commerce, c’est une notion que j’utilise très souvent.

Il y en a qui réduisent cette notion au fameux « produit winner ».

J’aime bien dire « concept E-Commerce » parce que ça peut désigner à la fois :

  • le produit winner pour des boutiques mono-produit
  • la stratégie de vente
  • ou encore une offre finalement étudiée dans une niche très précise et clairement définie

Ce n’est pas une niche bateau et déjà vu, du type :

  • fitness
  • technologie
  • beauté
  • chien et chat

Non, c’est un concept qui est beaucoup plus précis que ça.

Vraiment, il n’y a rien de plus important que ton concept.

Pourquoi je te dis ça ?

Le WebDesign reste secondaire : préoccupez-vous avant tout de votre Concept E-Commerces

C’est parce que là j’ai encore eu une bonne tripoté de clients et souvent ils prennent les formules, ils choisissent la formule qui leur faut, ils sont assez clairs sur ce qu’ils veulent en termes aussi de WebDesign.

Il y en a certains, soit ils me laissent faire, ils sont très au courant de ce qu’il y a dans telle prestation et donc ils me laissent faire ; soit au contraire ils me donnent même des petites sections où ils me disent : “Là, j’ai besoin que pour telle collection ça ici et ça là”.

En gros, ils ont vraiment une idée super claire du site web qu’ils veulent avoir, mais derrière le concept pateauge.

Souvent, ce problème se retranscrit dans le logo.

Je ne propose pas de création de logo dans le cadre de mes prestations.

Pour accompagner mes clients de A à Z, je leur indique ceci : « Allez voir tel gars sur Fiverr ».

J’ai fait appel à certains freelances plusieurs fois, donc je sais que ces prestataires sont très doués, j’envoie donc mes clients sans crainte à cette adresse.

Mais le freelance ne va pas te faire de miracles si tu n’as pas de vision précise de ton concept derrière.

J’ai aussi des clients qui, des fois, me disent : « Waouh, il m’a fait un super logo, c’est génial ».

Et là, j’arrive, je vois le logo, je fais : « Mince, c’est dégueulasse, c’est horrible, il faut que tu le refasses ! ».

En fait, on n’a pas du tout ce même aperçu, cette même vision. Et c’est normal, ça se travaille !

Moi, quand j’ai démarré, j’étais ébloui assez facilement par des petits logos brillants avec formule ombrée etc.

De la véritable poudre de perlimpinpin !

Alors que maintenant un bon vieux monochrome en flat design, c’est tout ce qu’il faut.

Bref, vraiment le concept E-Commerce, c’est la clé.

Je ne dis pas qu’il faut avoir un bon logo, ce n’est pas ça que je dis, mais c’est juste que quand tu as un bon logo, ça implique que tu as une vision précise de ton shop.

Tu vois, là il n’y a pas besoin de logo.

Ici, Pascal Degut, ce n’est pas un logo, tout simplement j’ai écrit Pascal Degut avec la police de mes titres qui est celle-ci, Garamond.

C’est écrit point, il n’y a pas de logo et je m’en fiche.

Donc, pas besoin de logo pour un site qui fonctionne, mais évidemment pense à ton concept derrière.

Le concept E-Commerce, c’est vraiment la clé.

Les montagnes russes du coaching

Je suis toujours modérateur, bien sûr, même si des fois je fais des petits coups de gueule, mais je suis toujours modérateur et je vois des fois des questions tout simplement hallucinantes.

Par exemple des demandes de codes complètement alambiquées, ou comment créer des process de vente qui n’ont rien à voir avec la structure de base de Shopify.

Mais en fait, si tu creuses bien, tu vois qu’il y avait une méthode toute simple de faire-ci ou faire ça ou des fois il y a des personnes qui font des suggestions pour les outils existants, c’est toujours très bien, ça permet d’améliorer les outils.

Je me dis aussi que déjà avec tout ce que permet les outils actuels, notamment dans le groupe de Fastlane, de Kolt, etc, le temps où on se sent bloqué par les possibilités de l’outil, pour moi ça n’a pas de raison d’être, c’est complètement dépassé.

Clairement, centrez-vous sur votre concept E-Commerce.

Le Mono-Produit, fleuron de simplicité

Là, notamment, je regardais pas mal de lives de Antoine De Très Doux

En ce moment, il est en pont avec des 2h30 tous les deux-trois jours.

Le gars, il vend tout simplement avec du mono-produit, il s’en fout d’Instagram, il s’en fout de Snapchat, il ne fait que du Facebook.

Il épuise son mono-produit en deux-trois mois, après il passe à un autre.

Et même il dit quelque chose sur lesquelles on n’est pas d’accord, il dit : “Le WebDesign, il s’en fout”, il fait quelque chose de vite fait.

En fait, il a raison dans le sens que clairement au début ça ne sert à rien de faire une boutique et d’y passer trois mois tant que tu n’as pas vendu, ça c’est clair.

Il dit tout simplement qu’un très bon produit même avec une boutique dégueulasse, ça vendra.

Après, éventuellement, tu optimises si tu veux.

Lui, dans sa stratégie, ce n’est pas valable parce qu’il fait du mono-produit et qu’en trois mois ça s’épuise, donc il ne va pas s’emmerder à optimiser pendant trois mois sa boutique.

Il fait plutôt toute sa force dans son sourcing.

Mais je suis totalement d’accord avec lui, le sourcing, c’est vraiment la clé et tu dois vraiment avoir des produits nickels.

Tous les clients que je vois se rangent dans 3 catégories :

  • Soit ils ont des sites dégueulasses, là je les aide parce que le WebDesign est éliminatoire

  • Soit ils ont un truc pas mal mais le concept E-Commerce ça patoche complètement, ça ne va pas du tout

  • Soit ils avaient une bonne vision mais derrière ils n’arrivent pas du tout à le retranscrire et notamment par le sourcing.

Des fois, il y a un truc hyper niché et je trouve ça super sympa, mais après sur le choix du sourcing je vois toujours les mêmes produits, il y a du branding mais je ne pense pas que malheureusement les visiteurs qui arrivent sur le site soient hypnotisés par le branding et qu’ils achètent malgré ça.

Vraiment ce qui fait tout, c’est l’offre.

De toute façon, l’offre, avant d’arriver sur le site, elle se fera par la pub, sur Facebook ou par le SEO sur Google.

Si ces gens n’ont pas l’incitation au cliquer parce que les produits ne les intéressent pas bien, ça n’ira pas bien loin.

Arrête de te disperser sur les outils techniques : focus sur l’OFFRE

Si aujourd’hui, tu es bloqué, ça fait deux-trois mois que tu es sur ton shop etc. et tu ne vends pas ou ça vivote, vraiment il faut que tu te recentres et qu’au bout d’un moment tu dis : « J’arrête mes conneries à squatter Fastlane, à squatter les outils, à essayer d’optimiser »

Moi aussi, c’est une erreur ce que j’ai faite pendant très longtemps, d’optimiser etc. tu vois où ça m’a amené : consultant en Web-Design !

Maintenant, c’est vrai que je sais très bien optimiser les shops, c’est pour ça que je fais aussi la prestation, mais vraiment il n’y avait pas besoin d’optimiser.

Moi aussi, j’ai fait l’erreur d’être dans des concepts qui étaient originaux et nichés, un peu original, mais derrière je n’avais pas de produit winner, donc clairement c’est ça qui n’allait pas.

C’est juste pour te dire que tu ne dois pas t’éparpiller à chercher à optimiser tout à gauche à droite.

C’est même aussi pour ça que j’ai des prestations.

Franchement, ne passe pas six mois, un an à apprendre tous les outils de Photoshop, de copywrtiting, de mise en place de thèmes etc. tu vas te disperser, tu te coupes de l’essentiel. Vraiment tu procrastines pour repousser à plus tard le moment où tu vas finalement tester tes produits, mettre la pub sur Facebook etc.

C’est pour ça, souscris à ces prestations, délègue.

En trois jours, une semaine, tu as tout qui est prêt.

Et là, maintenant, tu fais ton sourcing et basta, on n’en parle plus.

C’est aussi hallucinant, je te l’avais dit, mais c’est vrai que souvent quand je fais un travail Webdesign par les prestations, c’est presque systématique, une semaine, deux semaines, je reviens sur la boutique du client.

Et là, soit ils ont changé un tout petit truc même si ça ne servait à rien et je ne sais pas combien de temps ils ont mis pour chercher la petite bête et chercher ce petit réglage ; soit il y a vraiment beaucoup de choses qui changent.

Je trouve ça dommage parce qu’encore une fois il suffirait juste de faire du sourcing, du travail de description de produit, du travail sur les images produits que je ne prends pas en charge parce qu’il suffirait de faire un petit Photoshop, de mettre le water branding sur le produit winner et basta, c’est bon.

Finalement, ce ne sont pas souvent les actions qui sont menées et c’est bien dommage.

Je vais faire simple aujourd’hui, je ne veux pas faire une vidéo super longue etc. mais vraiment recentre toi sur le produit, sur le concept E-Commerce.

Il faut vraiment que tu aies une vision très claire.

Au final, je ne veux pas non plus que tu te mettes en mode à la fin de cette vidéo : « Ok, je dois chercher ce que je fais. Qu’est-ce que je fais ? Je ne sais pas » et pendant trois mois, tu restes comme ça.

Ça, ce n’est pas bon non plus.

Il faut que tu fasses ça intelligemment.

Tu vas sur AliExpress, tu commences à taper des mots-clés soit en français, soit en anglais, tu essaies vraiment de mettre toutes les lettres de l’alphabet, tu essaies de chercher des choses intéressantes, ne cherche même pas les tops ventes etc. ne fais pas cette paresse intellectuelle-là.

Vraiment, va au bout des choses, perds-toi dans AliExpress, va chercher les produits que tu n’as jamais cherchés.

Après, essaie de te mettre dans la tête des clients et de te dire : « Ça, est-ce que ça peut se vendre ? » etc.

Des fois, il y a des choses toutes connes qui se vendent très bien.

Il y a un produit à 3€, tu peux le vendre 19€, les clients vont se l’arracher.

Des fois, c’est aussi con que ça.

Il ne faut pas forcément chercher midi à 14 heures avec le produit pour un mode start-up qui a plein de fonctionnalités, qui est génial, qui est révolutionnaire.

Des fois, ce sont les produits, c’est juste un peu une réinvention, un nouveau concept, du neuf avec du vieux mais quelque chose qui existe déjà depuis très longtemps et qui touche beaucoup de gens et il y a tout simplement à reprendre ça.

Notamment les fameux produits « vu à la télé », c’est rarement des révolutions, c’est toujours les produits qui ressortent, les fameux marronniers qui, chaque année, ressortent avec le petit truc en plus, le petit design en plus, qui fait touchy, qui fait marketing.

Mais derrière pourquoi les gens vont l’acheter ?

Parce que ce sont des produits avérés dont tout le monde a besoin.

C’était le message du jour.

N’oublie pas qu’avec tout le WebDesign qui est fait ou tout ce que je te propose, n’oublie pas l’essentiel.

Après, si tu prends des prestations avec moi, il faut que tu aies derrière cette idée de te dire :

« Je fais cette prestation pour ne pas avoir à le faire moi-même, pour ne pas perdre des centaines d’heures à ça.

Ensuite, ça me rassure, j’ai le site qui est nickel, j’ai le site qui est beau. Ensuite, je peux tester les produits. Et si en plus ça ne marche pas, les pubs ne fonctionnent pas, je peux me dire vu que le site est nickel, c’est que c’est le produit qui ne marche pas, allez hop on passe à la suivante ! » et on ne se décourage pas !

Comme ça, tu restes focus, tu ne vas pas te noyer l’information en disant : « C’est peut-être ci, c’est peut-être ça dans le site qui ne marche pas, c’est peut-être ça. Non, ce n’est que le produit ».

Ensuite, tu ne fais que du AliExpress, de la recherche de produit, et tu enchaînes.

Conclusion

C’était tout pour aujourd’hui.

Cette vidéo est courte mais je pense que ça te sera beaucoup plus utile que si je m’étais mis à parler d’une autre fonctionnalité de Fastlane Funnel ou etc. ou des petits paddings pour jouer au pixel près.

Peut-être que je t’en parlerais dans une autre vidéo, des templates de Fastlane Funnel.

Mais là aujourd’hui, j’avais envie de faire simple.

J’espère que cette vidéo t’a plu.

Si c’est le cas, n’hésite pas à laisser un petit commentaire.

Sur ce, je te souhaite une excellente semaine.

Reste focus sur les actions que je t’ai dit pendant une semaine.

Tu vas voir, ça va être extraordinaire.

Je suis sûr qu’en une semaine, si tu restes focus sur ce que je te dis, tu vas trouver une petite pépite sur AliExpress.

Sur ce, je te laisse.

Salut.

Partager:

Laisser un commentaire

Fermer le menu