Salut !

C’est Pascal de la chaîne E-Commerce & WebDesign sur Shopify.

Le long terme ne repose pas sur la motivation

Je profite du début de la vidéo pour t’annoncer qu’on a dépassé les 250 abonnés.

Merci pour ta confiance, merci de me suivre.

Cela me fait extrêmement plaisir.

Je vais toujours continuer à te proposer davantage de valeurs et à t’accompagner de A à Z sur toutes les problématiques que tu peux rencontrer pour vivre du E-Commerce.

Je te fais une petite vidéo mindset, parce que je sais que c’est compliqué des fois d’avoir tous les éléments en tête, de définir une stratégie lorsque tu débutes sur le web.

Il y a beaucoup d’outils que tu dois apprendre à maîtriser.

Bien entendu, la technique, c’est une très petite minorité de ce que tu dois apprendre.

Ce que tu dois avant tout définir, c’est une clarté d’esprit, définir une stratégie long terme en adéquation avec tes valeurs, avec ce que tu aimes faire.

Si tu bases ton activité sur de la motivation ou sur l’excitation de la découverte, mais qu’au bout de quelques semaines tu te rends compte que tu n’aimes pas répéter ce que tu fais, tu n’aimes pas acquérir des process, tu vas échouer puisque tu vas procrastiner, tu vas finir par ne pas faire les actions qui doivent être faites, tu ne vas pas acquérir la maîtrise de ces actions et ça ne va pas fonctionner.

Ce qui est très important pour toi au début, c’est de définir ce que tu faire et ce que tu veux créer au long terme.

Par exemple, souvent en dropshipping, au final, les personnes n’ont pas une passion de cette activité.

Souvent, ce qu’elles désirent, c’est d’acquérir une liberté financière le plus tôt possible.

Grâce à cette liberté financière, elles peuvent par exemple s’extirper du rythme métro-boulot-dodo et elles ont le temps pour travailler sur leurs projets, investir du temps dans leurs passions, et c’est ce véritable projet qui va les permettre de s’épanouir sur le point de vue plus spirituel.

Quel est votre « pourquoi » derrière votre activité de E-Commerce

Je t’invite à réfléchir : Si tu fais du dropshipping jusqu’à maintenant, pourquoi tu en fais ?

C’est une question que j’avais posée lors du premier numéro de mon bulletin papier.

Je ne sais pas si tu es abonné à ma newsletter, tu en as entendu parler, c’est un bulletin papier que j’appelle l’Accélérateur, qui est délivré chez toi.

En fait, ce bulletin papier, c’est quelque chose que je propose à l’attention des web entrepreneurs débutants.

C’est une offre sur laquelle j’ai communiqué uniquement sur ma lettre quotidienne jusqu’à présent.

C’est vraiment à l’attention des Web-Entrepreneurs débutants qui ont un petit peu du mal.

Évidemment, je vais m’axer principalement sur le E-Commerce parce que c’est pour ça que tu es là.

Je ne vais pas m’axer sur le dropshipping, puisque pour moi, le dropshipping, ce n’est que la première étape du E-Commerce pour ceux qui démarrent avec un budget relativement faible, mais je parle du E-Commerce.

Dès le premier numéro de l’Accélérateur, j’ai parlé sur le fait de : « Est-ce que tu veux vraiment faire de l’E-Commerce ? »

Parce que l’E-Commerce, il y a eu un très gros phénomène de mode en 2017-2018 : les étoiles étaient alignées !

Au niveau des stratégies du paysage du web en 2017-2018, il y avait encore des coûts publicitaires qui étaient très faibles, AliExpress était encore très peu connu en Europe.

Par rapport à ça, il y avait une stratégie qui était finalement très simple, qui décollait plus rapidement que le blog et la création de contenu classique, c’est pour ça que l’E-Commerce a suscité beaucoup d’intérêt.

Il y avait également le fait que si tu faisais du blogging ou de l’infopreneuriat, de plus en plus la chaîne YouTube te permettait de croître rapidement, mais ça impliquait pour beaucoup de se montrer en vidéo, de faire du personal branding et beaucoup de personnes étaient rebutées à cette idée.

Alors qu’en E-Commerce, tu vends des produits physiques, tu ne te vends pas toi-même.

Dès le numéro un, je posais la question à ceux qui recevaient le bulletin : « Est-ce que tu veux faire de l’E-Commerce ? Si ce n’est pas le cas, qu’est-ce que tu veux faire à la place ? »

Parce que clairement, ça ne sert à rien que tu te formes en E-Commerce, que tu développes beaucoup de connaissances si derrière ce n’est pas ce que tu veux faire.

Je t’invite juste à réfléchir par rapport à ça.

Si tu n’as pas reçu le N°1, ce n’est pas important, je t’amène juste à avoir cette réflexion aujourd’hui.

Je t’invite à faire un check-up Mindset, alignement avec tes valeurs et de définir ce que tu as envie de faire sur le long terme, ensuite quels sont les moyens que tu es prêt à mettre là-dedans.

Si tu te dis :

« J’ai une telle passion, mais pour avoir cette passion, j’ai besoin d’acquérir la liberté financière et je suis prêt à mettre tous les efforts possibles dans l’E-Commerce pour acquérir ma liberté financière »

Alors il y a quelque chose qui va se passer dans ton inconscient et tu vas gagner en engagement.

Tu sais maintenant quel est ton « pourquoi », pourquoi tu veux créer ta liberté financière avec l’E-Commerce et forcément ce n’est pas la même implication qui va se retrouver derrière.

C’est quelque chose d’absolument fondamental.

Les Plans de Route 90 Jours

Une fois que tu as défini ce pourquoi, tu vas pouvoir mettre en place un plan de route.

Souvent, je fais des plans de route sur 90 jours.

90 jours, c’est une bonne ligne de mire puisque tout bouge si vite sur le web.

Quelque part, établir des projets jusqu’à deux ans, ça n’a pas de sens, parce que sur le web, tu as une vitesse d’exécution qui est relativement rapide.

Au bout d’un moment, si tu te dis : « Oui, je vais commencer à me former et je mets en place mon site E-Commerce dans deux ans », ça n’a pas de sens.

Normalement, tu devrais déjà dire :

« Ok, j’ai testé ce concept. Grâce à une petite pub, je vois qu’il y a des gens qui veulent acheter. Dans une semaine, j’ai fini mon site web et ensuite c’est parti. Je teste les pubs et je vois si ça marche. Et dans les 3 mois, je vais commencer à créer les réseaux sociaux, à commencer à fédérer une communauté autour de ma boutique ».

Mais il ne faut pas faire des plans sur 6 mois-1 an, ça n’a pas de sens.

Parce que dans 6 mois-1 an, il y aura déjà des nouvelles stratégies, il faudra t’actualiser par rapport à tes connaissances qui se consomment très vite et ça c’est vraiment super important.

Sur l’Accélérateur, j’essaie au minimum d’axer les choses sur la technique, c’est-à-dire je parle de process qui vont durer le plus longtemps possible et je t’accompagne par rapport à ça, c’est plus sur des compétences profondes que je me base.

Clairement, ce sont des compétences que tout web entrepreneur doit acquérir, c’est-à-dire tu enlèves même le web, tu ne gardes que la partie entrepreneur.

Un entrepreneur, qu’est-ce qu’il doit faire ?

Il doit apprendre à vendre, il doit apprendre à créer des offres qui suscitent de l’intérêt chez son prospect.

C’est la compétence de base que tout entrepreneur doit acquérir.

Tant que tu n’as pas acquis cette compétence, tu peux avoir tout le marketing du monde, tout le copywriting du monde, tu peux avoir toutes ces compétences de persuasion, voire de manipulation etc. tant que tu crées une offre qui n’intéresse pas les gens, tu vas avoir le plus grand mal à le vendre.

Il y avait un dicton qui dit :

« Le marché devient très vite saturé pour un produit qui a un faible intérêt. »

Par contre, avec un produit incroyable, tu n’as pas besoin de faire beaucoup de marketing, le bouche à oreille va se mettre en place tout seul, tu vas créer l’approche social et ce sera aussi simple que ça ».

Le problème du dropshipping, c’est de créer beaucoup de valeurs perçues, mais au final tu n’améliores pas la valeur du produit.

Tu fais du sourcing, mais il y a une énorme différence entre sourcer un produit et mauvais produit.

Mais une fois que tu as le produit, au final tu ne fais pas grand-chose avec.

Le site, c’est une vitrine, ensuite admettons que tu fais des ventes, tu améliores le process, tu vas améliorer le packaging, mais le packaging, encore une fois, tu améliores la valeur perçue du produit mais tu n’améliores intrinsèquement le produit.

Ensuite, tu vas améliorer le délai de livraison, tu vas certes apporter un meilleur service, mais le produit en tant que tel que tu vends ne s’améliore pas.

Ce n’est qu’à la fin, si tu as un gros succès sur ce produit, tu vas pouvoir contacter les usines, les ingénieurs et là tu vas dire : « Ok, j’aimerais apporter telle amélioration sur ce produit ».

C’est seulement à la dernière étape de l’E-Commerce que tu en arrives à améliorer le produit.

C’est quelque chose qui, certes, est regrettable en E-Commerce.

Après, comme je te l’ai dit, tu peux améliorer ton service, la satisfaction client grâce au packaging, au délai de livraison, relance mail, proposition d’offre, proposition de coupon de réduction et ce sont des notions que tu te dois d’acquérir également.

L’autoformation continue grâce à l’Accélérateur™

Tout ça pour te dire qu’actuellement je suis en train de sortir l’Accélérateur N°2, c’est un bulletin papier trimestriel que tu reçois directement chez toi.

Il est composé de 35-40 pages.

Je traite à chaque fois 2 parties.

Nitroglycérine du Web 

D’abord, la Nitroglycérine du Web :

Une partie où je parle de la spécificité de l’entrepreneuriat dans le milieu du web, avec des stratégies profondes et pérennes qui reposent sur des outils techniques appuyés par une communauté active d’indépendants.

Je ne perds pas mon temps à parler d’astuce qui ont le vent en poupe en ce moment, je ne surfe pas sur l’actualité.

Je cherche vraiment à faire en sorte que ce soit conforme sur le long terme, tu en as au moins pour un 1-2 ans avant que ces stratégies soient influencées par le milieu du Web.

De plus, tu reçois ces techniques au moment où je les ai vérifiées.

Cela signifie que pendant le trimestre, j’ai découvert des stratégies très intéressantes et je te les propose immédiatement dans le numéro qui sort juste après.

De cette manière, tu es assuré que ces techniques sont valables à l’instant t au moment où tu reçois l’Accélérateur.

De toute façon, les personnes qui s’inscriront 3 mois après ne recevront pas le numéro que tu as reçu. Les stratégies divulguées resteront donc en petit communauté, et tu auras un avantage sur tes concurrents.

Je vais bientôt te parler du N°2, ce qu’il te propose, c’est du concret et je ne fais pas les choses à moitié !

Plan de Route

Pour la deuxième partie :

Le Plan de Route : on parle ici de la croissance de ton Mindset d’Entrepreneur, qui est la clé de voûte de ton développement personnel.

Cette partie repose sur le principal, le 80%.

En effet, quelqu’un qui se préoccupe du Plan de Route obtiendra des résultats considérablement différents en comparaison des opportunistes.

Ces derniers remarquent que des gens vivent du web et vont chercher à se former sur 2-3 techniques, par exemple la pub Facebook.

Mais intérieurement ils n’auront pas vraiment changé.

Quelqu’un d’autre qui, a contrario, va se former sur lui-même, qui va développer son savoir-être, quelque part, tu vas amener une autre dynamique et c’est ça qui va faire la différence.

Pour moi, c’est une nécessité d’avoir une clarté et une vision long terme et de toujours progresser, toujours continuer à se former et de développer sa propre personne pour finalement devenir un aimant à opportunités.

Ensuite, comme tu sais exactement ce que tu souhaites faire, ce qui te correspond à toi, tu vas savoir dit « non » aux opportunités qui ne te correspondent pas et tu sauras dire « oui » aux opportunités qui te correspondent.

D’ailleurs, je te fais cette offre aujourd’hui de l’Accélérateur si tu n’en avais pas entendu parler.

Tu me connais, je suis no bullshit.

Tu sais également que j’aime proposer du long contenu notamment grâce à ma newsletter, à ma lettre quotidienne, qui a terminé son accompagnement offert de 90 jours, je suis même allé au-delà.

Actuellement, je continue d’écrire des mails toujours gratuitement, de proposer du contenu gratuit.

J’ai également fait un blog où je propose le maximum de contenu, des articles longs de bonne qualité.

Avec l’Accélérateur, c’est exactement le même concept, c’est-à-dire du no bullshit, du contenu qui va dans la subtilité, dans la nuance.

Je ne te laisse pas démuni comma ça, tu as bien évidemment accès à un support VIP sur lequel, une fois que tu reçois l’Accélérateur, si tu as quelques questions que ce soit, tu viens me parler et je te répondrai avec d’autant plus de rapidité que les simples abonnés à ma lettre quotidienne.

Tu as tout ce qu’il te faut.

Je viens de terminer le N°2, il va être envoyé dans quelques jours aux abonnés de l’Accélérateur.

Le Contenu de l’Accélérateur N°2

Que contient le N°2 ?

Je vais te faire une étude de cas de mes réseaux sociaux, comment je les maintiens ?

C’est de la délégation et de l’automatisation, il y a les deux en même temps, c’est une stratégie combinée.

Actuellement, avec 50€ par mois, je fais 3 publications par semaine sur 4 réseaux sociaux, c’est aussi simple que ça.

Je vais te montrer également les résultats de cette stratégie, combien j’atteins en portée organique suivant les réseaux sociaux puisque bien évidemment il y en a des plus anciens, des plus récents, il va y avoir des résultats complètement différents.

À partir de ces résultats, je vais te montrer quelle est la nouvelle stratégie que je vais mettre en place avec un peu de pubs sur certains réseaux sociaux, sur d’autres je vais couper etc.

Pour 50€ par mois, les résultats que j’ai sont juste incroyables.

Ce sera la partie nitroglycérine du web.

Dans le N°2, j’ai exceptionnellement parlé d’un fait d’actualité.

Comme je te dis, je ne te parle pas d’actualité, mais en fait cette actualité va redéfinir les cinq années à venir sur le web, sur la monétisation des réseaux sociaux.

Clairement, il fallait que je te parle de cette actualité si tu n’étais pas au courant, je te montrerai tous les chamboulements que ça va apporter et comment, toi, en tant que web entrepreneur, tu vas pouvoir utiliser cette opportunité avant tout le monde.

C’est le petit fait d’actualité qui est très rare mais qu’il fallait vraiment que je t’en parle, parce que c’est quelque chose de récent et il faut que tu sois le premier dessus.

Sur le Plan de Route, je t’ai fait un numéro sur l’énergie, sur comment tu peux avoir une bonne énergie, c’est-à-dire tu te lèves à huit heures du matin, tu es chaud patate, tu vas travailler huit heures par jour sans pause, sans résistance, sans friction et tu vas pouvoir enchaîner.

Je te parle surtout de nutrition dans ce chapitre.

On dit beaucoup de choses sur la nutrition, peut-être que tu t’es déjà pas mal renseigné.

Ce que j’ai fait, c’est que j’ai couplé deux sources de données :

  • D’une part les données de revues scientifiques, vraiment les derniers numéros.

Si tu ne lis pas de vulgarisation scientifique et que tu n’as pas accès à des sources récentes, tu ne connais pas les dernières choses qu’il y a à savoir en la matière.

  • Par ailleurs, j’ai couplé ces données au développement personnel.

Souvent au développement personnel, il y a beaucoup de conseils sur la nutrition.

J’ai couplé ces données, j’ai mixé, j’ai trié et j’ai filtré entre le bon, le pas bon, les bons conseils, les mauvais conseils.

Je n’ai pas été extrémiste dans ces études, c’est-à-dire je n’ai pas dit il faut devenir végan et arrêter complètement la consommation de viande, parce que ce point ressort davantage de l’idéologie qu’un conseil de nutrition.

Encore une fois, je rentre pas mal dans la nuance, je t’explique tout.

Je suis très fier de ce chapitre également, j’ai vraiment couplé pas mal de données.

Je donnerai également toutes les sources et comme ça tu pourras confronter tes idées, appliquer et voir ce que ça change en toi.

Et combien ça coûte ?

Pour l’Accélérateur, tu peux essayer le premier numéro pour 17€.

Tu as un bulletin qui arrive chez toi, ça paie l’encre, le papier et l’envoi.

17€, c’est vraiment ridicule.

Ensuite, tu t’engages à 37€ par trimestre pour continuer à recevoir l’Accélérateur.

Tu peux te désabonner quand tu veux, c’est une offre sans engagement de durée.

Si tu souhaites, tu peux également régler directement à l’année, comme ça tu recevras quatre numéros mais tu en auras un gratuit !

C’est une offre encore plus intéressante.

Au final, ça te revient à 110€ l’année, pour recevoir chez toi 4 numéros de 35 pages.

Par rapport à une formation vidéo, c’est peanut !

Une formation vidéo, au minimum, c’est 350€, tu vas avoir 5-6 heures de module.

Clairement, on est sur un prix imbattable.

Je te laisse t’abonner à cette offre si tu souhaites recevoir le N°2.

Sinon, plus tu t’abonnes tardivement, plus tu loupes les numéros qui sont déjà sortis.

Comme je te l’ai dit, je veux rester fidèle aux stratégies qui sont proposées à l’instant t, je ne veux pas que tu ais accès à des stratégies anciennes même si comme je te l’ai dit je mets le maximum pour qu’il s’agisse de stratégies qui reposent sur des compétences profondes.

Si tu ne t’abonnes pas dans les 10-15 jours, tout simplement ce sera pour l’Accélérateur N°3.

Dans l’Accélérateur N°3, je sais déjà ce que je proposerai, ce sera plus de la création de contenu dans de la délégation évidemment.

Je ne t’invite pas à rédiger tes articles, ça serait beaucoup trop long.

J’ai trouvé pas mal de plateformes pour proposer de la rédaction de contenu à un prix dérisoire et je te proposerai les stratégies que j’applique moi-même.

Si tu souhaites juste voir ce que je vaux à l’écrit, tu peux toujours t’abonner à la lettre quotidienne qui te propose actuellement plus de 100 mails, de 350 à 500 mots chaque jour.

C’est plutôt sympa.

Je te remercie pour avoir pris mon offre en compte.

Je te dis à la prochaine pour toujours du contenu sur cette chaîne YouTube pour que tu puisses vivre de ton activité.

C’était Pascal.

À la prochaine. Salut !

Partager:

Laisser un commentaire

Fermer le menu